Yoga & Ayurvéda : comment optimiser sa pratique

Partager sur facebook
pratique de yoga selon l'ayurvéda

Optimiser sa pratique de yoga grâce à l'Ayurvéda

Yoga & Ayurvéda : Deux sciences Holistiques

Tout le monde à déjà entendu le mot Yoga et la plupart sait de quoi il s’agit. Par contre, c’est autre chose pour l’Ayurvéda. Pourtant l’Ayurvéda et le Yoga sont deux sciences holistiques qui travaillent main dans la main. Les consultants ayurvédiques recommandes à leurs clients de faire du yoga. Les maitres de Yoga recommande à leurs élèves d’intégrer l’ayurvéda. 

L’ayurvéda, c’est la médecine indienne traditionnelle. Une science ancestrale qui agit d’abord en prévention. Elle permet d’adapter notre mode de vie et notre quotidien à nos besoins fondamentaux. 

"Ayur" : Vie + "Véda" : Connaissance/Science
L'Ayurvéda = La Science de la Vie

Tout comme le Yoga, l’Ayurvéda est un excellent moyen d’apprendre à mieux se connaître. L’ayurvéda est souvent connu pour son approche alimentaire. Mais  il s’agit d’une science globale qui prend en compte toutes les dimensions de l’être.

Tendances & Constitution

 

La notion de base à prendre en considération est celle des DOSHAS. Il s’agit de notre constitution. Selon notre constitution, nous pouvons adapter notre pratique de yoga afin qu’elle soit la plus adéquate possible.

Si vous souhaitez réellement intégrer le yoga à votre quotidien, vous devrez porter une attention particulière à votre constitution physique (prakriti) en déterminant votre DOSHA c’est-à-dire “votre tendance”. En effet, nous sommes constitués des trois doshas, mais souvent l’un d’entre un domine chez nous : 

  • Kapha symbolise l’élément de la terre et de l’eau; 

=> énergie de la préservation

  • Pitta symbolise l’élément du feu et de l’eau; 

=> énergie de la transformation

  • Vata symbolise l’élément de l’air et de l’éther;

=> énergie du mouvement

* Pensez à conserver ce document et à le refaire de temps en temps pour voir si l’écart entre vos différents doshas a diminué ou augmenté. Connaître votre dosha pourrait vous amener à faire des aménagements considérables sur plusieurs de vos habitudes tel que votre alimentation, votre rythme de vie ou vos activités.

Les 4 Facteurs à considérer

J’ai recensé ici quelques points clés qui pourrait grandement améliorer l’expérience de ta pratique régulière de yoga :

1 - Le bon moment

Nous n’avons pas toujours le luxe de faire notre emploi du temps comme on le souhaite. Mais si tu as l’opportunité de le faire, sache qu’ il y auras un moment de la journée plus opportun selon ta constitution ayurvédique.

Les différentes phases de la journées amènent des énergies différentes qui peuvent influencer les bienfaits de ta pratique de yoga.

Pour te guider :

Les PITTA : sont caractérisés par le feu et qui sont très sanguin, devront favoriser une séance de yoga pratiquée avant les heures où le soleil est levé c’est-à-dire le matin très tôt ou en soirée. 

Les VATA : le meilleur moment pour leur yoga sera un moment de leur journée où ils ont du temps, et où aucun facteur de stress ou de dispersion ne pourra les troubler dans leur moment bien à eux. 

Les KAPHA : La chaleur du soleil stimulera le mouvement et motivera l’effort. Ils pourraient pratiquer sur l’heure du midi après le repas, pour aider la digestion et donner un boost d’énergie pour l’après-midi.

=> Dans tous les cas, porte une attention particulière à la saison durant laquelle tu pratiques. Les saisons ont une influence sur notre volonté et notre motivation. 

2 - La bonne durée

Il n’y a pas vraiment de durée optimale pour ta pratique. Pour certains 45 minutes chaque jour sera peut être trop et pour d’autres ce sera le minimum nécessaire.

Le plus important, c’est de pratiquer selon le temps que tu auras à y consacrer. Si tu fais 1 heure de yoga parce que c’est ton « temps parfait » mais que cela t’apportes du stress dans ton emploi du temps ou si tu fais 10 minutes de yoga au lieu de 40 et que tu passes ces 10 minutes à culpabiliser de ne pas faire suffisamment, cela ne sera pas bénéfique et tu te créera des tensions au lieu d’en apaiser.

Pour te guider :

Les PITTA :  auront peut être tendance à vouloir faire quelque chose de long à moyennement long, les pittas sont pragmatique et souhaites que leur session soit efficace.

20 à 30 minutes par jour sera suffisant pour vous.  

Les VATA : auront avantage à pratiquer régulièrement pour les aider à rester concentré pendant une période de temps défini. Suffisamment pour se déposer sur leur tapis.

20 à 40 minutes de pratique quotidienne de yoga serait idéal.

Les KAPHA : qui pratique uniquement le Yoga comme activité physique, peuvent profiter de ce moment pour une pratique de yoga plus longue et varié.

30 minutes à 50 minutes en consacrant une bonne partie aux asanas « chauffant ».

=> sois rationnel dans la durée de la pratique que tu souhaites instaurer dans ta vie. Aménage ton temps petit à petit, en fonction du besoin et du ressenti.

yoga et ayurvéda prayana yoga

3 - Le bon environnement

Les studios de yoga ont la valeur de nous amener en immersion  lors de notre pratique. Généralement assez sobres et aérés, ils permettent de nous déconnecter de nos lieux habituels (maison, travail) et nous reconnectent à l’essentiel.

Mais nous n’avons pas le pouvoir sur la décoration ou l’atmosphère de notre cours de groupe en studio, et parfois une huile essentielle diffusée trop fort ou un voisin qui pète à répétition nous empêchent finalement de rester concentré et connecté au soi intérieur.

A la maison, nous aurons plus de contrôle sur l’environnement que l’on souhaite aménager lors de notre pratique mais souvent, notre DOSHA dominant nous amènera vers une atmosphère pas nécessairement très propice à nos besoins. 

Pour te guider :

Les PITTA : devront privilégier une luminosité douce et neutre, si la lumière extérieure n’est pas suffisante, optez pour une lumière tamisée. La pièce ne devrait pas être trop chaude.

Les VATA : devront se placer dans un endroit moyennement lumineux et chauffé, qui ne soit pas trop aéré (extérieur venteux ou courant d’air). Un décor sobre, sans fond sonore, le moins de stimulant extérieur possible.

Les KAPHA : au contraire, devraient privilégier une belle lumière naturelle idéalement, pour leur permettre de stimuler Agni, le feu intérieur.  Ils peuvent pratiquer à l’extérieur ou à l’intérieur.

=> Dans tous les cas, allumer un encens, de la sauge ou un bâton de bois de santal avant une session de yoga n’est pas recommandé. Cela stimule trop le système nerveux, perturbe les sens et est toxique pour la pratique de Pranayama.

4 - La bonne intensité

Là encore, il n’y a pas d’intensité « optimale », car selon les rythmes et les saisons, nos doshas réagissent et nous devons nous adapter pour garder un certain équilibre quotidien de vie. 

Cela dit, de manière générale,  je peux te donner des directions pour te guider à développer une pratique d’intensité adéquate à ta constitution. Souvent cela s’exprime en allant à contrario de ce que nous serions tenté de faire de prime abord.

Pour te guider :

Les PITTA : voudrons peut-être un style d’une haute intensité, des postures avancées et des techniques de yogis expérimentées. Prenez le temps d’explorer chaque posture et surtout, n’allez pas au maximum de vos capacités dès le début ! Acceptez l’idée de vous aider d’accessoires, restez concentré sur la présence à SOI.  Privilégiez une pratique douce de yoga restaurateur par exemple et pourquoi pas, intéressez-vous à la méditation.

Les VATA : aime un peu trop la souplesse et l’équilibre, si c’est votre Dosha dominant, ralentissez le rythme de votre pratique et n’oubliez pas de passer du temps en postures d’ancrage, en prenant le temps de respirer dans chacune de vos postures et en prenant garde à vos articulations. Pour cela, je vous recommande également de développer une pratique qui amène un certain renforcement musculaire.

Les KAPHA : aimerons passez du temps à méditer, en Savasana et dans des postures d’ancrage comme les guerriers. Pour vous aider à équilibrer votre dosha, allez vers une pratique plus active et n’hésitez pas à sortir de votre zone de confort en explorant vos capacités avec des postures moins classiques/habituelles pour vous. Soyez créatif et curieux de nouvelle posture (équilibre, extensions, inversions). Augmenter l’intensité de vos postures en termes de souplesse et de force, en restant à l’écoute de votre corps et avec bienveillance.

=> Si tu te rendez compte que plusieurs de ces points résonnent en toi, mais que tu ne peut pas les changer complètement dans l’immédiat : pas de panique !

Le simple fait d’en prendre conscience te permettra maintenant de pouvoir au moins optimiser ta pratique en atténuant certains facteurs qui dé-servent ta pratique et en adaptant ce qui est en ton pouvoir. 

yoga et ayurvéda science holistique

Pour le reste, je t’encourage à t’intéresser davantage à la médecine ayurvédique. C’est une science qui fait partie intégrante du yoga et qui participera de façon considérable à la longévité de votre pratique. 

Pour des recommandations personnalisées :

Réserve ton appel exploratoire gratuit avec moi >>>

Aurore Guerrier

Aurore Guerrier

Laissez un commentaire...

À propos de moi...

J’aborde le yoga comme un style de vie, c’est pour moi un art de vivre holistique qui me permet de me découvrir un peu plus chaque jour en m’apportant des habitudes saines, des réflexions profondes sur ma personne ainsi que des outils puissants pour explorer mon potentiel d’être.

Je souhaite faire découvrir le yoga sous sa forme la plus complète, vivante, évolutive et intime, en partageant mes apprentissages, mes connaissances ainsi que mes points de vue et mes questionnements pour que le plus grands nombre de personnes possible puissent s’aider de cette pratique entière et si vaste pour développer des valeurs de vie universelle tel que l’amour inconditionnel de soi et des autres.

Articles similaires

On se voit sur Facebook ?

On ce voit sur YouTube ?

chaîne youtube prayana yoga
Lire la vidéo

Inscris-Toi à l’infolettre!

Et reçois en exclusivité toutes les nouveautés de Prayana Yoga!

Retour haut de page